Le GPS européen Galileo entre en service, après dix-sept ans de gestation

Le système de navigation Galileo entre en service jeudi. A la clé : l’indépendance technologique de l’Europe et des retombées économiques.

Source : Le GPS européen Galileo entre en service, après dix-sept ans de gestation

Notre avis :

Il aura fallu attendre 17 ans, mais le système serait plus fiable et plus précis que ses concurrents. Il faudra du temps pour que les terminaux soient équipés, mais cela montre que l’Europe peut, avec la volonté et le budget nécessaire, s’armer sur des enjeux stratégiques majeurs. Que ce soit pour des applications professionnelles ou pour les voitures autonomes et autres objets connectés, cela devenait une urgence. Est-ce que l’Union Européenne saurait mettre en avant cette réussite ? Est-ce qu’elle pourrait faire de même sur d’autres enjeux technologiques où nous sommes clairement dominés ?

Les commentaires sont fermés